City Lingual Blog

Dis-moi ce que tu lis, et je te dirai qui tu es

french comics

Faudrait-il donc lire les mêmes livres qu’un francophone pour en devenir un?
Apprendre et pratiquer une langue passent également par la compréhension de sa culture, d’une part pour comprendre bien sur le langage mais également la façon de penser et les références culturelles ; vous pouvez très bien comprendre les mots mais sans la clé de la référence culturelle, le sens vous en restera incompréhensible.
Pendant une de mes classes de français avancé, j’avais choisi le thème de la BD (Bande-Dessinée) d’après une émission de TV5 Monde parlant des enchères d’une planche originale de Tintin créée par le Belge, Hergé. Montrant des planches d’autres BD extrêmement populaires en France comme Astérix, Blake et Mortimer, Lucky Luke, et XIII, je rencontrais une totale incompréhension tant au niveau du vocabulaire qu’au niveau de l’intérêt: à part un étudiant, les autres ne lisaient pas de BD et ne connaissaient aucune d’entre elles. Il faut dire que les ‘Comics’, comme on les appelle en Grande-Bretagne, sont plutôt considérées un marché très ‘niche’ et souvent laissés à un public enfant ou très restreint. Alors que les BD sont lues en France et en Belgique par petits et grands et touchant un grand public. Transmises de génération en génération, les héros pour adultes et enfants peuplent les rayons des libraires et font le bonheur des lecteurs en tout genre.
Toute ma vie j’ai lu des BD, dévorant d’abord les albums de mon père qu’il avait gardé du temps de son enfance comme Tintin avec l’album le lotus bleu ou les magazines Spirou. La BD en France est souvent considérée comme le neuvième art et a son propre festival chaque année à Angoulême qui reste très populaire, et les dessinateurs et scénaristes tels que Jean Van Hamme (auteur de Blake & Mortimer, Largo Winch, Thorgal, XIII - 1,05 million d'exemplaires), René Goscinny et Albert Uderzo (Astérix plus de 2 millions vendus), Christophe Arleston (auteur deLanfeust, Trolls de Troy - 1,5 million d'exemplaires) sont des noms connus du grand public.
Parmi les meilleures ventes de livres de Novembre 2015 en France, quatre BD figurent au top 10 : en tête, et chaque nouvel album se vendant généralement à plus de deux millions d’exemplaires, Asterix : le papyrus de César, suivi de one piece, une Manga japonaise, Walking Dead (BD américaine), Les vieux fourneaux et Largo Winch, toutes prioritairement pour un public adulte. En comparaison la meilleure vente en Angleterre est ‘A Diary of a Wimpy Kid : old school’ avec un peu plus de 662,000 livres vendue en 2015, et le palmarès est plutôt représenté par des livres pour la jeunesse tels que Grandpa's Great Escape de David Walliams, Harry Potter Colour Book, et Beano Annual un ‘comic’ anglais pour enfants.
Pour l’apprenti francophone, si vous voulez améliorer votre français et comprendre un peu mieux les Français et les Belges à votre prochaine visite, il va de soi que lire une BD a un avantage certain tant sur le point de vue linguistique que culturel. La présence des dessins et de moins de texte qu’un roman, vous aidera forcément à la compréhension de l’histoire. Donc si vous souhaitez lire en français, commencez par une BD plutôt que par un roman. De plus, le vocabulaire y est souvent très riche, varié en style et parfois très imaginatif. Pensons au Capitaine Haddock dans Tintin avec ses jurons et injures pittoresques et imagés tels que ‘Mille millions de mille sabords’ ou ‘Bachi-bouzouk’. D’autre part, certaines références ou citations tirées de BD sont aussi souvent utilisées dans les conversations telles que ‘Je veux être Calife à la place du Calife!', 'Ils sont fous ces Romains!', 'Je dirais même plus!'. Faites ce quiz de citations connues tirées de BD pour découvrir à quel personnage elles sont attribuées.

Donc n’hésitez plus et ruez-vous sur une de ces BD, votre français n’en sera que meilleur, vous y découvrir des histoires extraordinaires, et les Français et Belges un peu moins un mystère.

Si vous passez à Londres, allez voir l’exposition Tintin pour (re)découvrir l’univers de ce personnage mythique, qui se tient à Somerset House jusqu’au 31 janvier 2016. Dommage que le magasin n’ai aucun des albums en français !

Tell me what you read, and I will tell you who you are

french comics

Should you be reading the same books as a francophone to become one?
Learning a foreign language does certainly also include understanding its culture and not only the words and grammar. Without the references, you may understand the words but the meaning will be lost occasionally.
During one of my advanced French classes, we looked at a TV5 Monde programme on Tintin created by the famous Belgium Herge. Showing other extremely popular Comics or BD (Bande-Dessinée) in France, such as Astérix, Blake et Mortimer, Lucky Luke, and XIII, I was met with total silence: apart for one student, no one had heard or read any of these or even thought of reading a BD as an adult.
One has to say that in the UK, ‘Comics’ are for either children or ‘geeks’. On the contrary, in France and Belgium, BD are read by young and old alike and are the delight of all the generations. I have read BD all my life, first my dad’s albums he had kept from his childhood.
Comics are often considered the ninth art and has its own hugely popular festival in Angoulême, where, every year, the public can meet famous cartoonists and writers such as Jean Van Hamme (author of Blake & Mortimer, Largo Winch, Thorgal, XIII – 1.05 million books sold), René Goscinny and Albert Uderzo (authors of Astérix, more than 2 million sold for the latest album), Christophe Arleston (author of deLanfeust, Trolls de Troy – 1.5 million books sold).
Among the bestsellers in November 2015 in France, four BD/Comics make the top ten: Asterix: the papyrus of Caesar leading, followed by One piece a Japanese Manga, Walking Dead (an American Comic), Les vieux fourneaux and Largo Winch. For the amateur francophone, if you’d simply like to improve your French, and understand better the French and the Belgian during your next visit abroad, reading BD has no doubt a linguistic and cultural advantage: the drawings and shorter texts will help you understand the story much more easily. The vocabulary is also often rich, varied and creative; think about Captain Haddock in Tintin and his infamous and surrealist swearing such as ‘Mille millions de mille sabords’ or ‘Bachi-bouzouk’.
On the other hand, some quotes taken from BD are often used by people in conversations such as ‘Je veux être Calife à la place du Calife!', 'Ils sont fous ces Romains!', 'Je dirais même plus!'. Do this quiz to learn which characters have said these famous quotes.

So don’t hesitate anymore and run to get one of these BD; your French can only be improved by it, you’ll discover amazing stories, and possibly French and Belgian people may become less of a mystery.

If you’re in London, go and see the Tintin exhibition to discover or rediscover the universe of this iconic character. It’s at Somerset House until 31st of January 2016.

Author: Valerie de La Rochette


Get in touch

Are you curious to learn more about the language courses we offer?
Drop us a message. We will get back to me as soon as possible.

Back to posts list

Latest Posts